Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top


L’industrie musicale est en progression de 6,1% au premier semestre

Publié le 20 septembre 2013 par .
L’industrie musicale est en progression de 6,1% au premier semestre

Cela fait douze ans que l'industrie musicale française n'avait pas vécu ça. Cette année au premier semestre, d'après le Syndicat national d’édition phonographique (SNEP), le marché de la musique enregistré a atteint un pourcentage de progression significatif et encourageant, tout comme ses voisins américains et britanniques qui sont redevenus bénéficiaires en 2013.

Les maisons de disques ont réalisé un chiffre d'affaire important permettant au SNEP d'affirmer, en comparaison avec les chiffres de 2012 à la même période, que le marché de la musique enregistrée est en progression de 6,1% au premier semestre avec un chiffre d'affaire de 217 millions d'euros. Une hausse qui concerne à la fois les ventes physiques (+6,4% soit 153 millions d'euros) et les ventes digitales (+5,5% soit 64,8 millions d'euros).

 

"Daft Punk n'a pas porté le marché à lui tout seul
mais il a donné envie au public de retourner en magasin et d'acheter plusieurs CDs" - S. Le Tavernier - Pésident de Sony Music France

 

Les sorties de grands albums comme celui des Daft Punk - Random Access Memories en sont pour quelque chose. Les Présidents du SNEP et de Sony Music France le savent très bien et s'en félicitent. "L'album a clairement servi de locomotive. Il s'en est écoulé 500 000 exemplaires en ventes physiques et numériques. Lors de sa première semaine de sortie, il a établi un nouveau record de vente, avec 85 000 téléchargements"

Passer du physique au digital est un défi important pour les maisons de disques mais ça l'est également pour les consommateurs. Cette hausse de 6,1% enregistrée au premier semestre marquerait, enfin, cette volonté de passer au numérique. Espérons-le.

Lindustrie musicale est en progression de 6,1% au premier semestre